Sources artificielles de lumière utilisant de l’énergie électrique, les lampes sont indispensables pour l’éclairage dans les habitations de nos jours. Ainsi, remplissent-elles les marchés sous diverses formes au point où il devient facile de confondre l’une à l’autre. Découvrez dans ce billet, les 4 différents types de lampes existantes afin d’éviter de vous tromper lors de vos choix.

Les lampes à incandescence

Les personnes les plus âgées ne tarderont pas à les reconnaître. En effet, ce sont les fameuses lampes à éclairage jaunâtre ayant illuminé les chambres des parents et grands-parents de nombre d’entre nous. Consulter notre site pour mieux en savoir au sujet des lampes en général. La lampe à incandescence est composée d’un filament de tungstène à luminescence suspendu au fond d’une ampoule rempli d’un gaz inerte l’empêchant de se consumer. Elles ont pour particularité de devenirs très brulants au bout de quelques heures d’utilisation.

L’appétit énergétique de ces lampes va très tôt causer leur disparition même si la qualité de la lumière qu’elles émettent est bonne. Ainsi, en janvier 2013, une directive européenne va interdire la fabrication et la commercialisation des lampes à incandescence. Toutefois, cette législation ne concerne pas les lampes décoratives.

Les lampes halogènes

Les lampes halogènes sont conçues dans les années 80 sous le même principe que celles à incandescence. La différence entre ces deux types de lampes est que les lampes halogènes fournissent de la lumière plus intense que leurs ainées à incandescence. Cela est dû au fait que le gaz inerte dans l’ampoule contient de l’iode et du brome. Cependant, il est possible de régler leur intensité lumineuse grâce à un transformateur.

Il faut noter que les lampes halogènes deviennent également brulantes, émettent un bruit léger lorsqu’elles fonctionnent et ne représentent aucun danger pour l’environnement. Néanmoins, à partir de 2018, toutes les lampes d’une classe énergétique inférieure ou égale à C sont interdites de commercialisation.

Les lampes fluocompactes

Lampes fluocompactes résultent de la réadaptation des tubes néon employés dans les industries des années 40. Elles comportent un dispositif électronique appelé Ballast, placé dans le culot de l’ampoule à utilisation domestique.

Les lampes fluocompactes offrent un rendement lumineux largement supérieur à celui des deux précédentes et ne chauffent pas. En revanche, la qualité lumineuse qu’elles proposent est inférieure à celle des lampes à incandescence. Mieux, elles peuvent avoir une durée de vie très faible et le mercure utilisé dans la fabrication de ces lampes peut s’avérer dangereux pour la santé.

Les lampes LED

Il y a de cela 10 ans, les lampes LED (Light Emitting Diode) ont fait leur entrée sur le marché des lampes. Ce sont de petites diodes qui émettent de la lumière. Elles ont révolutionné l’industrie des lampes et continuent d’apporter de nouvelles performances. Les lampes LED sont utilisées pour divers besoins. Entre autres l’éclairage d’ambiance, l’éclairage public et parfois l’éclairage intense.